La Terre est en proie à la guerre. Le monde que vous connaissez n'existe plus. Qui des Élus, des Mercenaires, des Ombres ou des Guides remportera la victoire ?
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Conseil
Admin
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Contexte du monde   Mar 16 Juin - 16:02

Ils sortirent du restaurant, souriants, se tenant par le bras. Ils étaient amoureux et cela se voyait. L'homme s'appelait Charles Beauregard. C'était un gentleman de vingt-trois ans, vêtu d'un beau costume gris. Il n'aimait pas vraiment ce genre de vêtement, mais il voulait impressionner sa jeune amante, Amanda Stirling. Cette pouffiasse était une espèce de snob de dix-neuf ans, fille d'un riche patron d'entreprise. Charles, en vérité était bien plus modeste, il n'était qu'un pauvre petit journaliste pour un journal local et non étudiant en chirurgie comme il disait à Amanda. Il n'avait de « bourgeois » que son nom de famille.

Ils arpentaient les rues de High City, une grande ville économique et touristique, main dans la main. Le regard vers les hauteurs des gratte-ciels illuminés. La nuit était si belle dans cette ville que souvent, l'on si sentait libres et intouchables. C'était exactement le sentiment que ressentait le jeune couple à l'heure actuelle.

Mais c'est non loin d'eux que se profilait la plus grande entrave à leur liberté. Qu'ils le veuillent ou non. Heureux, ils marchait sur Pearl Street et s'arrêtèrent devant la vitrine d'un magasin de vêtements de marques. Ils s'imaginaient être à la place des mannequins et porter ces fringues. Puis, ils s'embrassèrent, passionnément. Un long baiser, doux et chaleureux.

Doux et chaud. Tout comme ce liquide qu'Amanda commença à sentir couler le long de son bras droit, celui avec lequel elle caressait la joue de Charles. Surprise, la jeune femme ouvrit les yeux. Aurait-elle vraiment du ? L'homme qu'elle embrassait saignait abondement du visage. Une énorme plaie s'était inscrite sur sa tête, partant de la tempe jusqu'à l’œil gauche.

Paniquée, Amanda lâcha son amant qui s’effondra sur le sol, mort. On l'avait assassiné dans ses bras et elle n'avait rien vu, rien entendu. Le corps de Charles était étendu sur le sol, le sang coulant de son crâne créant une ombre macabre sous celui-ci.

Amanda s'agenouilla devant le corps de son petit ami, et se mit à pleurer. Faible et impuissante.

Un peu plus loin, tapis dans l'ombre, l'Entrave à leur liberté esquissa un immonde sourire satisfait et disparut dans les ténèbres.

Les ombres et la mort planaient au dessus de High City et bientôt elles s’édentèrent sur tout le pays. Mais quand le continent entier fut touché, les gouvernements décidèrent d'agir contre cette vague qu'ils qualifiaient simplement et naïvement de Criminelle. Il instaurèrent la Grande Sélection. Les riches furent prioritaires et placé dans des refuges ultra-sécurisés. En deuxième temps, des personnes moyennes choisies arbitrairement dans les foyers furent transportées dans ces refuges, ils se nommaient les Élus. Le reste de la population fut abandonnée, condamnée à s'entretuer – d'après les plans gouvernementaux.

Dans un premier temps, c'est ce qu'il se passa, quand on enlève tout à un être humain, son instinct animal refait surface et reprend le dessus. La loi du plus fort rendait la vie sur Terre bien plus difficile et dangereuse, n'importe qui pouvait devenir votre pire ennemi.

Petit à petit, des clans se formèrent : Les Guides, ceux qui voulaient survivre et faire en sorte que la vie devienne plus facile voire comme avant, Les Mercenaires, ceux qui comptaient lever une armée mener une rébellion contre les Élus et les gouvernements et enfin les Ombres, ceux qui avait compris ce qu'il s'était passé, ce pourquoi tout ça était arrivé et qui voulaient s'allier aux forces du mal afin de gouverner le monde avec elles.

Le Chaos régnait en maître sur la terre. Et seul un camp pouvait y mettre fin. Que ce soit les Élus du gouvernement, Les Guides, les Mercenaires ou Les Ombres, la guerre ferait rage et beaucoup périront.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contexte du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte : l'histoire de l'Entre monde
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evil War - Forum RPG Post-Apocalyptique :: Le point de Départ :: Background et Informations-
Sauter vers: